catégorie: Des gens
74  victimes  de  violences  conjugales
74 victimes de violences conjugales
Publié le 07/07/2019

Les violences conjugales  sont interdites  par la loi,

qu'elles   touchent  un homme ou une femme,

qu'elles soient   physiques  (coups, blessures),  

psychologiques (moqueries,  menaces,..)    ou  sexuelles.

 

Mais  tous  les  jours,  des  femmes  sont  battues,  frappées,  violées,  ou  tuées

par  leur  mari,  leur  petit  ami,  ou  leur  ex - conjoint.

 

 

Les  meurtres  de  femmes,  tuées  par  un  homme  parce  qu'elles  sont  des  femmes,

s'appellent  des  féminicides.

 

Parfois,  c'est  l'homme  qui  est  tué,  mais  c'est  très  rare.

journal Le Monde

 

 

En  France,  depuis  le  1°  janvier  2019,

74  femmes  sont  mortes  sous  les  coups  de  leur  compagnon  ou  ex.

 

- Vendredi  5  juillet,  à  Perpignan,  une  femme  de  32  ans  est  morte,

poignardée  par  son  compagnon  devant  ses  3  enfants.

- Mercredi  3  juillet,  près  de  Paris,  une  femme  de  20  ans,  enceinte,

est  morte  sous  les  coups  de  son  mari.

- le 26  juin,  une  femme  de  29  ans  est  morte,  tuée  à  coups  de  marteau,

elle  avait  2  enfants.

- etc...

 

Les  enfants  sont  aussi  victimes  de  ces  violences.

Ils  entendent  tout,  parfois  ils  sont   frappés,  ils  ont  peur.

Ils  perdent  leur  maman,  leur  papa  va  en  prison.

Ces  enfants  doivent  être  aidés  et  soignés,

pour  comprendre  et  de  pas  devenir  des  adultes  violents.

 

Mêmes  quand  les  femmes  victimes  vont  au  commissariat,

elles  ne  sont  pas  protégées.

La  police  et  la  justice  ne  sont   pas  assez  efficaces.

 

 

Dans l’Union européenne,  la France  est le  2° pays   après  l'Allemagne

avec  le nombre  de féminicides   le plus élevé.

 

Plusieurs  associations  luttent  pour  que  le  gouvernement  agissent  :

-  le  Collectif  des  familles et proches des victimes

- Féminicides par compagnons ou ex

- Femen

- etc

 Samedi  6 juillet  à Paris, 

plusieurs centaines  de personnes  se sont  rassemblées

pour réclamer  des mesures  immédiates et  des moyens 

pour lutter contre les féminicides.

>>>>>> video >>>>>

 

L'actrice  Muriel  Robin  participe  aux  manifestations  et  dit  :

"Combien coûte la vie d'une femme ?"