catégorie: Des mots
Abstention
Abstention
Publié le 15/04/2022

Quand  on peut  voter,  mais  qu'on  ne  vote  pas,

c'est  l'abstention.

La  personne  qui  ne  vote  pas,  alors  qu'elle  est  inscrite  pour  voter,

est  abstentionniste.

 

Parfois  on  vote  mais  on  ne  choisit  pas  :

- si  on  met  un  papier  blanc  dans  l'enveloppe,  c'est  le  vote  blanc.

- si  on  met  un  bullettin  déchiré,  ou  raturé,  ou  autre chose,

ou  si  on  ne  met  rien,  c'est  le  vote  nul.

 

L'abstention,  c'est  quand  on  ne  va  pas  voter, 

alors  qu'on est inscrit  sur  la liste  électorale.


 

Le  verbe  s'abstenir  veut  dire  :

s'empêcher,  s'interdire,  ou  éviter   de  faire  quelque  chose.

 

Par  exemple,    il   doit  s'abstenir  de  fumer.

 

S'abstenir  veut  dire  aussi  :  ne  pas  choisir,   ne  pas  voter.

 

au  présent  :

je  m'abstiens,    tu  t'abstiens,     elle  s'abstient,   

nous  nous  abstenons,      vous  vous  abstenez,        ils  s'abstiennent.

 

au  passé  :

je  me  suis  abstenue,     tu  t'es  abstenu,    il  s'est  abstenu,

nous  nous  sommes  abstenus,      vous vous  êtes  abstenus,    elles  se  sont  abstenues.

 

au  futur  :

je  m'abstiendrai,  tu  t'abstiendras,  il  s'abstiendra,

nous nous  abstiendrons,  vous vous abstiendrez,   elles  s'abstiendront.

 


 

Lors  des  élections, 

on  constate  que  l'abstention  augmente.

De  plus  en  plus  d'électeurs  ne  vont  pas  voter.

Pourquoi  ?

 

Alors  que  le  droit  de  vote  est  précieux,

il  permet  de  donner  son  avis,  de  choisir 

les  personnes  qui  nous  représentent, 

les  personnes  qui  nous  gouvernent.

 

En  France,  tous  les  hommes  peuvent  voter  depuis  1848,

les  femmes  peuvent  voter  depuis  1945.

 

Lors  du  premier  tour  de  l'élection  présidentielle,  le  10  avril  2022,

26 %  des  électeurs  ne  sont  pas  allées  voter.

Plus  d'un  quart  des  personnes  qui  peuvent  voter  ne  l'ont  pas  fait.

 

Sur 100 électeurs,  26  n'ont  pas  voté.

 

 

Les  responsables  politiques  et  les  journalistes 

veulent  comprendre  pourquoi.

Les  raisons  possibles  de  cette  abstention  sont  :

-  une  campagne  électorale  pas  très  intéressante ;

-  avec  le  Covid  et  la  guerre  en  Ukraine,  on  avait  d'autres  soucis ;

-  on  se  doutait  du  résultat  :  Macron  et  Le Pen  au  second  tour.

-  beaucoup  de  jeunes  pensent  que  cela  ne  sert  à  rien  de  voter.

 

Pour  le  2°  tour  du  24  avril, 

il  risque  d'y  avoir  encore  plus  d'abstentionnistes.

 

Beaucoup  de  personnes  ne  veulent  ni  Macron,  ni  Le Pen  comme  président.

Les  personnes  qui  votent  pour  des  candidats  de  gauche,

trouvent  que  Emmanuel  Macron  est  trop  à  droite.

Mais  Marine  Le Pen  est  encore  plus  à  droite.

 

Que  faire  ?

Bien  s'informer,    comprendre  les  programmes  des  candidats,

discuter  avec  ses  amis,   se  méfier  des  belles  promesses,...

et  aller  voter  dimanche  24  avril,  ou  pas...

 

 

Information :

50  champions  sportifs  français   appellent  à voter  Emmanuel Macron

pour faire barrage  à l'extrême  droite

et  défendre les valeurs  inclusives  du sport.

 

Un  texte  a  été  publié  dans  le  journal  Le  Parisien :

« Le sport, un remède puissant contre l’exclusion »

Voir  l'article  >>>>

Antoine Dupont   (rugby),    Maud Fontenoy  (voile),   Pierre Gasly (F 1),

Edgar Grospiron (ski de bosses),  Amandine Henry (football), 

Sarah Ourahmoune (boxe),   Jean-Pierre Papin (football),   Tony Parker (basket),  etc....

ont  signé  cet  appel.

 

voici ce texte  plus  facile  à  lire :

 

« Nous, sportives et sportifs français,

nous  ne pouvons  pas   imaginer  une présidence  d’extrême droite.

Les  Français   ont  beaucoup  de  difficultés,

mais  faire  gagner  l'extrême-droite   mettrait en danger 

les valeurs de notre  République,            (liberté,   égalité,  fraternité).

Le sport est fait d’amitié et de respect ;

il est le lieu de la mixité,  

(c'est  le  mélange  des  personnes  de  toutes  origines).

Le  sport  refuse toutes les discriminations.

Partout sur le territoire, dans nos villes, nos banlieues et nos campagnes,

le sport  rassemble  tout  le  monde,  c'est un remède à l’exclusion.

C’est pourquoi  nous  ne  voulons  pas  élire  une présidente qui  veut  tout le contraire,

les  discriminations, le repli sur soi,  le nationalisme,  le  rejet  des  étrangers.

Nous appelons donc  à voter  pour Emmanuel Macron  le 24 avril prochain."

 

 

Attention  à  l'abstention !

 

 

 



Commentaires (0):
Aucun commentaire.

Ajouter un commentaire: